Relic Hunters

Forum de Campagne
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Story by Clotaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arakis

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Story by Clotaire   Dim 26 Fév - 14:01

Jeudi 1er Novembre,

Mon arrivée sur NY semble coïncider étrangement avec une hausse des tensions religieuses. J’aime l’idée que l’Amérique me souhaite la bienvenue à sa manière. Aussi je me devais d’aller à sa rencontre.

En premier lieu, je suis allé rencontrer la NY Camariste. L’Elyseum appelé « Vanistas » s’est révélé être un peu décevant. Tout en alcôves, il ne se prête guère aux rencontres fortuites. L’accueil par JASON FELIX était cordial, mais celui-ci semblait peu ouvert. J’y ai toutefois fait la rencontre de deux individus notables, une beauté discrète nommée Yoruko, et un membre du clan Tzimice nommé Vladimir. Ce dernier est intriguant : son physique est quelconque mais agréable, il dénote un soin particulier à ses cheveux, et il arbore des signes contradictoires au niveaux des bagues.

Cette première entrevue passée, je me suis rendu à l’Elyseum  Anarch newyorkais. J’ai rencontré un certain Thomson à qui j’ai demandé de me présenter. Il m’a dit de considérer la chose comme faite et j’ai pu rencontrer deux autres anarch, à savoir une punk au caractère un peu instable – j’apprendrai plus tard qu’il s’agissait de Maxx - et Ingmar, un Nosfé sous le masque d’un baroudeur classy.
Thomson s’est révélé un peu méfiant à mon égard, voyant en moi un potentiel membre du sabbat. Après un jeu un peu macho de course de voiture, il semblerait que j’aie été "accepté". Par contre, ayant perdu, j’ai accepté de me fournir en arme auprès de lui uniquement. Peut-être une bonne façon de s’intégrer.

Ceci nous a malheureusement amené à nous faire agresser par une bande de fanatique dont le membre dirigeant nous avait reconnu à vue. Etrange…

Vendredi 2 Novembre,

En ce vendredi pluvieux, la rencontre du Révérend Maxwell - le pasteur responsable de l’Eglise protestante de mon domaine - a été quelque peu intrigante. Je m’attendais à voir un riche escroc, et je me suis retrouvé face à un vampire. Celui-ci ne semblait pas conscient de ma nature vampirique et a négocié tout un repas de nourriture fraiche. Il avait sa table dans le restaurant de luxe, où étaient présent nombre de créatures surnaturelles : 2 vampires et un garou. Est-ce que mes sens m’avaient fait défaut ? J’ai préféré la jouer fine. Un simple accord d’échange entre l’Eglise et l’Ecole me garantissait un peu de revenus supplémentaire, et l’assurance d’être « du bon coté » en cas d’escalade des tensions. Je n’ai pas beaucoup négocié les prix. Je préfère attendre d’en savoir plus.

Dans tous les cas, il m’importait de me renseigner sur les mouvements religieux en ville. Mes contacts m’ont informé d’un noyau au nord dans une université.
Sur place, je trouve des jeunes qui assurent la protection des lieux avec une organisation presque militaire. Une courte interaction me fait voir qu’un des jeunes a une tendance au meurtre par strangulation. Ce serait à creuser, mais ai-je le temps ? On avisera.

En se plaçant en hauteur, je pensais avoir une bonne vue sur le mouvement des patrouilles. Mais je me suis laissé prendre à rêver un peu en observant le tracé des rondes. « HSNMUIEA – Erreur/Evidence/Modernité ». La bâtiment des sciences ?
Mais je n’ai pas le temps d’interpréter cela. Me surprennent deux vampires, à savoir le Tzimice Vladimir et une dénommée Cecilia Parker. Ils me disent travailler pour la préfecture. Mlle Parker semble d’humeur un peu sombre et son comportement passif-agressif rend la situation tendue. N’ayant pas envie de tout partager avec eux, je les envoie sur la piste du jeune aux tendances meurtrière. C’est potentiellement gâché du potentiel, mais c’est aussi un moyen de le tester.

D’autre part, s’ils sont sur place, ce serait potentiellement l’occasion de tester les « sécurités » du lieu. En rendant les patrouilles un peu tendues, je ne doute pas que la situation pourrait dégénérer, ce qui me permettrait d’observer les cartes jouées par les différents protagonistes. Malheureusement, il semblerait que le destin se joue parfois de moi… Arf, tant pis.

Samedi 3 Novembre,


Retour à l’Université. Je tente d’aller visiter le bâtiment des Sciences. Cette action aura été un échec complet : non seulement je ne trouve rien, mais en plus ça finit dans un bain de sang. Seule consolation, j’avais bien pensé à utiliser un masque d’occultation et un nom bidon.

Dimanche 4 Novembre,


J’envoie une demande de RdV à la primogène Malkavienne. Il me semble important d’avoir de bonnes relations.

Tandis que je suis à l’appartement, je remarque qu’ALEX semble être perturbé par l’augmentation en sang. Je lui conseille d’observer les changements en lui pour comprendre avant d’agir. Je lui dit également qu’il y a comme toute chose des avantages et des inconvénients. Ici cependant, je n’utiliserai pas notre lien pour aller à l’encontre de ses valeurs. Il peut donc défendre ses convictions avec ses dons, et je l’y aiderai. J’espère l’avoir rassuré.

Cette nuit-là, il est à noter que je pouvais entendre une musique tandis que je me nourrissais sur une serveuse d’un bar à chat. Il me faudrait revenir. Dommage qu’il y ait ces animaux…
D’autre part, la chasse suivante a provoqué une vision : Rythme-Chaleur-Sang-Sueur. J’ai laissé les deux joggeurs déshabillés l’un avec l’autres. Au réveil, ils se poseront des questions…
En chemin, je passe dans une rue avec de nombreux clubs de danse latine. Tout cela me semble être une trop grosse coïncidence. Malheureusement, je n’aurai pas réussit à lever le loup…

En passant par l’Eglise protestante, je prends le temps de découvrir les groupes d’actions : Aumôneries, Garderie, Gpe d’Etude biblique, groupe de soutien. Rien de fanatique dans tout ça, mais j’entends la musique encore. Quelle signification ? Bcp ont été rejeté du groupe de soutien. Le mouvement se durcit un peu en fait. Dans tous les cas, la garderie a l’air marrante. Je demande à m’inscrire comme bénévole mais il me faut attendre d’avoir des papiers d’identités qui vont avec mon masque d’occultation de petit vieux. J’envoie immédiatement un mail à BERNARD. Il me dira plus tard que les papiers seront disponibles le

En partant, je croise un tagueur. J’essaie de lui faire taguer partout « HSNMUIEA ». Qui sait, quelqu’un réagira peut-être.

Je décide alors de retourner à l’université. Il ne sera pas dit que je ne persévère pas. Je vais à l’administration. Le temps presse car le soleil n’est pas loin, mais j’arrive à trouver différents clubs religieux, tous sous la direction du Dr VOGT du Dpt des Sciences. Il a été embauché il y a 6 mois de cela sous la direction du Dr Ingramm.

Lundi 5 Novembre,

Les journaux font état d’un Eglise qui a brulé suite à un attentat. Je décide d’y aller. Devant la garde locale, j’y vais sous la forme astrale. J’assiste alors à une réunion des dirigeants. Or, parmi ceux-ci, je découvre un noyau d’extrémistes parmi les extrémistes ! Je ne résiste pas. Qui pourra dire que j’aurais été à l’origine de la voie qu’ils auront entendue en latin leur commander de mettre en place la résistance contre les juifs ?

Par la suite, je vais voir Vladimir à la préfecture. Cela me donne l’occasion de rencontrer les membres de la préfecture et de laisser un bouquet à l’intention de Cecilia Parker. C’était une très belle femme quand même, et puis cela me permet aussi d’acter qu’elle travaille bien à la préfecture.

Ce qui devait être un entretien informel se révèle être une réunion avec Vladimir, Cecilia Parker et Yoruko. Force est de constater que c’est moi qui apporte l’ensemble des renseignements. Mlle Parker essaie bien de me piéger sur les incidents de l’Université mais je pense m’en sortir adroitement. On me propose de travailler pour la préfecture pour cette mission. J’accepte. Si je veux en savoir plus, pourquoi pas. Le « serment » me semble suffisamment souple pour accepter, et je ne m’engage pas sur un poste définitif.
J’apprends alors que le Dr Ingramm est une ancienne goule qui pose problème. Personne ne semble s’interroger sur la manière dont elle se sustente… Dans tous les cas, décision avait été prise de le supprimer.

L’enquête porte alors sur 4 pistes :
• Les attaques dans la rue => ils veulent interroger les anarchs ?
• L’attaque dans l’Eglise avec le vol d’artefacts
• Les attaques récentes dans les galeries d’art (voir Journal)
• L’établissement de camps d’entrainement souterrains.


Mardi 6 Novembre,

Mlle Yoruko souhaite interroger les anarch. Pour ce faire, elle donne RdV à MAÏA, la fléau anarch. Ne comprenant pas trop l’angle d’approche, je reste très spectateur. Devant l’échec, je garde toute la politesse dûe aux gangrels et autres brujah.

Mlle Yoruko souhaite alors aller poser des questions à M. WITCHWOOD. L’entretien ne se passe pas mieux. Qui plus est, je subis un petit questionnement sur ma présentation. Heureusement que j’étais allé voir Thomson…

Je propose d’aller faire un tour à l’Eglise brûlée. C’est un échec complet. Valdimir a été repéré en approchant, et de manière assez étrange, tous se mettent à lui courir après. Par la suite, je m’introduis dans l’église, et c’est moi qui ai l’idée stupide de toucher un bois brûlé avec l’auspex. C’est Yoruko qui me sauvera avec des techniques de Quietus et d’Obténébration.
Je ne dirai rien par la suite, mais cette Mlle Yoruko est clairement une menace.

Après un bilan désastreux à la préfecture, la nuit se finit encore plus mal car je fais une chasse sur le domaine d’ASTRIDE, à qui je suis forcé de reconnaître une dette majeure.
C’est décidément une nuit de merde.

Mercredi 7 Novembre,


Je décide d’enquêter dans le monde de l’art. Je rencontre WINSTON STEINFIELD, un vampire impliqué dans l’art.
J’achète une œuvre. L’argent est fait pour être dépensé.

Jeudi 8 Novembre,

Une étude sur Winston Steinfield me permet de tracer sa présence en ville depuis 5 ans.
Retournant dans les galeries, je rencontre Jean-Cristophe DELATOUR. L’individu m’est très désagréable. Il veut savoir pourquoi je m’intéresse à l’art. On dirait un petit roquet qui défend son os. Il me propose de me présenter quelqu’un. J’accepte par bienséance, mais je crains un piège…

Cette nuit-là, Mlle Yoruko m’a appelé pour me dire qu’elle remontait une piste vers une autre université de la ville. Décidément, on devrait aller enquêter dans toutes les Universités de la ville !
Sur place, nous découvrons avec Vladimir un culte de la femme de Bephomet, la mère noire. Vladimir nous fait repérer, aussi nous quittons les lieux.

Vendredi 9 Novembre,

Je fais quelques recherches sur Baphomet et su sa femme. J’obtiens 3 noms, tous liés à la Sagesse. Son nom serait lui-même SOFIA si codé.

Samedi 10 Novembre,

Le samedi 10 Novembre, j'assiste à la réunion avec Cecilia Parker à la préfecture.
Celle-ci acte la mort du Dr. Ingramm est actée. On nous dit que l'université a été "nettoyé". J'aimerais pourtant en avoir su plus. La prochaine fois, je me montrerai peut-être moins docile pour en savoir plus...
Evidemment, ensuite, c'est encore moi qui apporte des informations, cette fois sur le culte à Baphomet.

Après cette réunion, nous retournons à l’Université. Tandis que j'essai de crocheter la porte, Vladimir agis alors étrangement et la porte ce dissipe d'elle-même pour se retrouver quelques centimètre derrière. Et tandis que je suis surpris, Mlle Yoruko apparait pour nous remettre des enveloppe d'invitation qu'elle dit avoir trouvé derrière l'illusion. C'est étrange.
Vlad s'éloigne tandis que Mle Yoruko tente d'ouvrir la porte. Savait-il qu'elle allait déclencher le piège explosif de la porte?
Que faire alors à part fuir?

Plus tard, je prendrai attention à l’enveloppe. C'est une simple invitation dans un Domaine extérieur de la ville. Cependant, la trame du papier me fait remonter des choses lointaines:
- un main qui cueille un fruit ;
- une femme qui recueille un homme abattu ;
- Une femme voit devant une ville antique un roi victorieux ;
- une femme dans une vieille bibliothèque de rouleaux de parchemins ;
- une femme qui offre un linge sanglant à un homme qui ne comprend pas ;
- un homme ivre de colère devant un être chétif protégé par sa mère;
- un être terrorisé attaché au bûcher.

Tandis que je me demande ce que tout cela signifie, c'est une nouvelle voix qui me réponds: "Cette salle n'a d'utilité que pour le bétail".

De tout cela, j'ai l'impression qu'effectivement on touche au mythe de cain et de Lilith, et la réponse pourrait être en lien avec l'abattoir. Peut-être que je devrais aller me présenter à ce Tzimice Feodor. Vladimir pourra sans doute nous renseigner également.

Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud! Je me rend donc à l'abattoir. Cependant, je ne rencontre qu'un serviteur et la conversation est plate.

Plus tard dans la nuit, il m'est même donné l'occasion de croiser Vlad. Il est étrangement disponible pour un Tzimice. Mais l'explication est simple: il souhaite encore des informations gratuites, cette fois sur un artefact qui pourrait altérer la santé mentale d'une goule. Un souvenir me revient: le Célèbre sabot du maître fameux.
La réponse me vient immédiatement: il est là où le soleil ne brille jamais.
Je garde l'information pour moi, mais je dis à Vlad que je pourrais me renseigner. J'en parlerai à ma Primogène quand on se verra.


Dernière édition par Arakis le Ven 17 Mar - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakis

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Story by Clotaire   Ven 17 Mar - 0:07

Dimanche 11 Novembre

Bernard m'apporte un certain nombre de pièce que j'avais demandé, et je fais mouche!
Le domaine à l'extérieur de NY fait parti d'un réseau immense caché derrière une société écran appelé "Effort".
Or, derrière cette entreprise, il y a un nom et une adresse.
Aussitôt, je décide de me rendre sur place. J'y vois alors Michelle Folley qui discute avec ce qui est sans doute un serviteur.

Ceci est intéressant, mais il me faudra réfléchir. La question est: est-ce que je souhaite vraiment me mettre un vampire puissant à l'extérieur de la ville à dos?
Est-ce que je veux déjà pisser sur les plates bande d'un vampire local alors que j'arrive tout juste?

C'est à réfléchir... Je n'ai pas envie d'aller voir un vampire suffisamment puissant pour avoir un domaine en ville sans même y être vraiment présenté. Mlle Yoruko et Vlad veulent répondre à l'invitation. Mais ne voient-ils pas qu'en y allant, ils révèlent leur propre identité? Pour préserver mon anonymat, pourquoi ne pas y aller avec un corps d'emprunt?

Dans tous les cas, il faut penser à se détendre. Rien de tel que les cours de tir pour cela.

Interlude
Activités:
1- Garderie de l'Eglise...
2- Cours de tirs.
3- Chasses spéciales...

Lundi 26 Novembre

Lorsque je me réveille, je suis devant des salles au sous-sol transformées en cellules de fortunes. J'ai un peut-être un peu abusé. De toute évidence, je me suis donné à fond pour réunir des corps d'emprunts. Sept cellules sont occupées, avec dedans:
- une fille plutôt jolie;
- un athlète afro-américain;
- une femme de ménage mexicaine;
- un camioneur;
- une petite vieille;
- une petite frappe du Bronx;
- un George Clooney.

A la garderie, deux enfants se distinguent:
- Edwin: manipulateur, fourbe, vicieux et sadique;
- Jacob: généreux, honnête, gentil et dévoué.

Enfin, après un instant détente au cours de tir, je retrouve Vlad et Yoruko.
J'hésite un peu, mais après réflexion, je ne taquine pas Vladimir sur son séjour au pilori chez le Prince. Je vais essayer de voir où mènent nos échanges avant de jouer dessus.

Dans tous les cas, les deux zouaves veulent aller répondre à l'invitation comme ça. Mon Dieu, ils n'ont aucun bon sens? Ou bien est-ce deux combattants hors pairs qui ne craignent rien? Je leur dit que je les accompagnerai avec un corps d'emprunt. Leur réaction est mitigée. Ils ne semblent pas avoir l'habitude de la domination.

Sur ce, je préfère les abandonner pour faire un petit tour des Elyseums. Ca fait longtemps que je ne suis pas allé chez les anarchs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arakis

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Story by Clotaire   Ven 17 Mar - 0:55

Mardi 27 Novembre
1- Cours de tirs;
2- Enfants: console à Edwin.

3- Réponse à l'invitation hors de NY:
Sur le lieu de l'invitation, j'ai été rejeté par la femme du domaine, une manieuse de sabre qui se fait appeler Cara. Toutefois, je pense avoir eu raison d'y aller avec un corps d'emprunt: mes deux compères n'ont gagné qu'une menace: la menace de mort s'ils retournaient sur l'université.
Au moins, de mon coté, je reste libre de mes mouvements!

Mercredi 28 Novembre
1- Cours de tirs;
2- Enfants: Edwin marque un point en retournant la console contre moi. Il arrive même à se défaire du petit retournement que j'avais prévu. Je fais semblant de mal le prendre, mais en fait, je suis très content de la situation. Le gamin me fait plaisir. J'espère que Jacob sera à la hauteur lui aussi.

Cette nuit là, je reçois une lettre d'Astride. Je prends le temps de répondre car je me sens un peu fatigué. Je lui dis que j'accepte de la rencontrer la nuit du 30 Novembre.

Je me repose le reste de la nuit. C'est agréable de penser à prendre le temps pour soi de temps en temps...

Jeudi 29 Novembre
1- Cours de tirs;
2- Enfants: J'aimerais savoir si Jacob aiderait quelqu'un qu'il déteste. Mais difficulté première: il ne déteste personne. Enfin, presque. J'ai l'impression qu'il ne m'estime guère. Voici donc mon nouvel objectif. Il faut qu'il me déteste, mais que tous le reste de la classe m'adore. Je vais y passer au moins la semaine, voir le mois.

Je me repose le reste de la nuit. C'est agréable de penser à prendre le temps pour soi de temps en temps...

Vendredi 30 Novembre
1- Cours de tirs;
2- Enfants : Phase Amour&Haine en cours

3- Rencontre avec Astride :
Cette femme est autoritaire, mais on devine qu'un coeur bat derrière la dureté et derrière la beauté.
Parmi tous les plaisirs, c'est le tabac qui lui a plu. D'ailleurs, une certaine "Eléonore" (sa Justicar?) lui aurait offert une très belle pipe sur Damoclès, pour lui rappeler la charge de sa fonction d'archonte. Elle semblait très attaché à l'objet.
La conversation allant, elle m'a fait savoir qu'elle était Archonte depuis peu, depuis la dernière réunion des anciens à Venise.
Cette femme me plait. Elle assure sa charge vaillamment, mais le zèle qu'elle avait à nettoyer son territoire prouve à mes yeux qu'elle se sent l'obligation de redoubler d'effort et qu'elle n'est pas sûr d'elle même. Suis-je trop insouciant? L'espace d'un instant, j'aimerais pouvoir la voir un jour se détendre et n'avoir plus à être sous cette tension.

Néanmoins, la réalité nous rattrape. En tant qu'archonte, elle me demande de me mettre à son service, sans pouvoir me dévoiler la "mission" avant d'accepter.
Pour cela, je pose une condition: je demande à ce qu'elle accepte de poser pour réaliser à mon intention un portrait sur pied auprès d'un artiste de mon choix.
Je la sens douter, mais accepter. Mon Dieu que je trouve cette femme belle.

Par contre, elle est femme forte et elle reprends alors la main sur l'entrevue. Elle souhaiterait que je me rapproche de Richard Whales car elle le soupçonne d'être un agent double du sabbat. Elle fait de moi son "Sevire" pour enquêter, et à ce compte, je pourrai me permettre les écarts à la tradition que je jugerai nécessaires pour la mission.

In fine, il me faut obtenir des éléments probatoires de sa position dans le sabbat.
Malheureusement, je ne devrai plus m'adresser à Elle. Je ne devrais contacter qu'une de ses goules, une certaine Saffron.
Cette femme est belle et brillante, mais elle est également impitoyable. Je trouve cela cruel: pourquoi m'attirer et ensuite me condamner à la distance?
C'est décidé, je la ferai mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Story by Clotaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Story by Clotaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] Into the darkness
» [Blog] Short-story : Winter tale
» [Story] L'Empire des Skrall Chapitre 2
» [Blog] BIONICLE story
» [Story] Federation of Fear 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Relic Hunters :: La coterie de PJs :: Chroniques-
Sauter vers: